Visiteurs: 203950
Aujourd'hui: 73

ELECTIONS PRÉSIDENTIELLES ET LÉGISLATIVES - 21 FÉVRIER 2016


Votez pour MAHAMADOU ISSOUFOU

 
Président Issoufou
Le PNDS en Images
Galerie
Facebook et PNDS
Siège du PNDS
PNDS-TARAYYA Siège


613 Avenue de l’OUA
BP 10894 Niamey
République du Niger
Tél : +227 20 74 09 50
FAX : +227 20 73 41 42



AUTRES ADRESSES

 
COLLOQUE : « La Question Energétique en Afrique de l’Ouest »
----------------------------------------------------

DISCOURS PRONONCE PAR MONSIEUR FOUMAKOYE GADO
SECRETAIRE GENERAL DU PNDS-TARAYYA
(Niamey les 10-11-12 Octobre 2008)


Excellences Messieurs les Ministres
Honorables Députés
Messieurs les Présidents des Partis Politiques
Monsieur le Délégué de la Fondation Jean Jaurès
Camarades représentants des Partis frères de la Sous région
Messieurs les représentants des Institutions Internationales
Messieurs les Directeurs des Sociétés et Offices du Secteur de l’Energie
Honorables Personnes Ressources
Mesdames et Messieurs les participants au titre des Partis Politiques
Nigériens, des Institutions de la République, des Sociétés et de la Société Civile,
Camarades militantes et militants du PNDS-TARAYYA ;

Vous avez examiné et proposé des solutions pour relever les différents défis :
1. Défi de la persistance de la consommation du bois de chauffe pour satisfaire les besoins en énergie des ménages. Ces besoins qui sont encore aujourd’hui de l’ordre de 87 % au Niger pour une moyenne de 80 % dans les pays de l’Afrique de l’Ouest sont insupportables. A titre illustratif des dégâts environnementaux causés par cette utilisation du bois, le capital forestier du Niger est passé d’environ 16 millions d’hectares à environ 2 millions d’hectares en moins de 20 ans.

2. Vous avez abordé le défi de la production et de la distribution de l’Energie électrique pour satisfaire les besoins du développement économique mais aussi de l’amélioration du cadre de vie de nos populations. Pour relever ce défi vous avez mis l’accent sur la nécessité de concevoir des projets sous régionaux, régionaux, voir à l’échelle du continent, afin d’éviter les replis nationaux qui ne peuvent que générer des solutions éphémères

3. Vous avez aussi examiné des questions telles que : l’après pétrole, le développement des énergies nouvelles et renouvelables, la gestion adéquate des ressources générées par les richesses du sous-sol, et l’incontournable nécessité de la programmation de la formation des ressources humaines, des cadres supérieurs aux ouvriers spécialisés car sans ce potentiel humain qualifié, l’avenir de tous les projets à initier restera précaire et incertain.

Enfin vous vous êtes penché sur ce qui apparaît aujourd’hui comme un goulot d’étranglement : j’ai nommé les financements extérieurs avec leur cortège de conditionnalités contre lesquelles butent inlassablement toutes les sociétés et entreprises du secteur énergétique.
Toutes vos réflexions, traduites lors des résolutions que nous venons d’entendre sont un cri de cœur pour l’intégration régionale mais surtout un appel pressant pour que les décideurs politiques et les bailleurs de fond qui ont le dernier mot sur la mise en œuvre des multiples résolutions et recommandations, s’engagent désormais à joindre l’acte à la parole.

Pour notre part je puis vous assurer de notre parfaite adhésion à vos recommandations pour lesquelles nous mettrons en place une cellule de suivi. Ces résolutions sont si pertinentes que je peux sans risque de me tromper dire que les différentes structures ayant participé à ce colloque vont chacune dans son secteur de compétence et de prérogative, s’engager pour leur mise en application.
Avant de clore mes propos permettez moi :
- d’adresser mes vifs remerciements à la Fondation Jean Jaurès pour son soutient constant à l’endroit de notre Parti
- de remercier également aux délégués des Partis Politiques frères de la sous région
- d’exprimer toute notre gratitude et satisfaction à l’endroit des représentants des Institutions de la République, des Ministères, des Sociétés d’Etat, des Organismes et Projets ainsi que des Partis Politiques nigériens qui de part leur participation ont donné une plus large dimension à ce colloque.
- Enfin, de dire merci aux conférenciers, aux personnes ressources, aux membres du Comité d’organisation et à tous ceux qui ont contribué à la réussite de ce colloque.

En souhaitant bon retour à toutes et à tous dans vos foyers respectifs, je déclare clos les travaux du colloque « la Question Energétique en Afrique de l’Ouest » organisé par la Fondation Jean Jaurès et le PNDS-TARAYYA.

Vive la solidarité
Vive l’Afrique de l’Ouest
Je vous remercie

Niamey, le 12 Octobre 2008


Le: 12/10/08
Fédération PNDS-TARAYYA de Cote d'Ivoire : Déclaration Déclaration de Création du Front pour la Défense de la Démocratie