Visiteurs: 215929
Aujourd'hui: 27

ELECTIONS PRÉSIDENTIELLES ET LÉGISLATIVES - 21 FÉVRIER 2016


Votez pour MAHAMADOU ISSOUFOU

 
Président Issoufou
Le PNDS en Images
Galerie
Facebook et PNDS
Siège du PNDS
PNDS-TARAYYA Siège


613 Avenue de l’OUA
BP 10894 Niamey
République du Niger
Tél : +227 20 74 09 50
FAX : +227 20 73 41 42



AUTRES ADRESSES

 

COMMUNIQUE des SECTIONS DE BELGIQUE – FRANCE – ALLEMAGNE

Les bureaux des Sections Pnds Tarayya de Belgique, de France et d’Allemagne se sont réunis le Samedi 17 Janvier 2015 à Bruxelles à 14H30, à l’effet d’examiner les derniers développements de la situation sociopolitique dans notre pays. Elles font la déclaration ci-après :
Les sections Pnds Tarayya de Belgique, de France et d’Allemagne constatent avec indignation, la détérioration de la situation sociale survenue vendredi et samedi dans notre pays suite aux mouvements de protestation contre les dernières publications de l’hebdomadaire Charlie Hebdo.

Ces différentes sections :

- déplorent les pertes en vies humaines et présentent leurs condoléances attristées aux familles des disparus. Elles souhaitent un prompt rétablissement aux blessés ;
- fustigent et Condamnent avec force les provocations de l’hebdomadaire Français ;
- déplorent l’amalgame fait au sujet de nos compatriotes de confession chrétienne et le saccage de leurs lieux de culte ;
- dénoncent l’instrumentalisation lâche et malheureuse de la religion à des fins politiques par des individus peu scrupuleux aux desseins ténébreux ;
- appellent le peuple nigérien, si épris de paix et de justice, à retrouver l’harmonie et la convivialité qui lui sont si chères.

Que dire de l’attitude de l’opposition politique dans cette crise qu’a traversée avec courage notre pays, malgré la tragédie? Le déchainement de violence et de haine dans nos rues et la recrudescence des menaces à nos portes auraient dû permettre un sursaut patriotique au sein de cette opposition, qui persiste toujours dans sa logique de déstabilisation du pays. Elle a même jugé opportun de lancer un appel à manifester dès dimanche, dans le sillage des troubles qui ont endeuillé notre pays, dans une volonté irrépressible et manifeste de créer les conditions du chaos !
L’opposition politique nigérienne a, en effet et de manière délibérée, adopté une posture du reste indécente, une de plus, attendant, planquée, que le pouvoir lui tombât dans les mains! Peine perdue.

Les sections d’Europe considèrent que la paix et la sécurité de notre peuple doivent demeurer une préoccupation constante pour chacun de nos concitoyens.

C’est pourquoi nous approuvons totalement le déplacement à paris du chef de l’Etat, sur invitation de son homologue Français, dans le cadre de la marche unitaire du 11 Janvier.

La présence très significative et appréciable de représentants du monde musulman, aux côtés d’autres, pour signifier à la face du monde, la nécessité d’un engagement plus que jamais résolu, à opposer une riposte commune d’envergure au terrorisme et au crime organisé, devrait achever de convaincre les esprits les plus obtus, qu’il ne s’agissait nullement ici du destin d’un journal, fut-il français !

L’intérêt, le sens et la justification de la marche historique du 11 Janvier contre le terrorisme, réside dans cette aspiration partagée par tous, à la paix et à la sécurité pour chacun d’entre nous.
La mondialisation des menaces impose désormais aux peuples et aux nations libres, d’accentuer leur coopération et de mutualiser leurs efforts et leurs moyens.
Le mode opératoire des apôtres de l’apocalypse est mutant ; il repose de plus en plus sur une connexion internationale de réseaux criminels nationaux constitués.

A ce sujet, il nous est loisible de rappeler les propos du Président de la République, S.E Issoufou Mahamadou, alors chef de file de l’opposition, exposant sa vision lors d’un entretien qu’il a accordé à une Revue ; c’était en fin 2010.
Il expliquait à l’époque que "la bataille de la paix doit être menée sur deux fronts : le 1er est celui de la sécurité, où la victoire affranchit de la peur ; le second est le front économique et social, où la victoire signifie l’affranchissement de l’envie. Seule la victoire sur les deux fronts peut assurer au monde une paix durable."

Il observait également lors du même entretien, que "sa situation géographique aux confluents de deux vastes zones désertiques, le Sahara occidental d’une part (Mauritanie, Mali, Algérie, Niger) et le Sahara oriental de l’autre (Niger, Libye, Tchad, Soudan)", ainsi que son environnement sécuritaire actuel préoccupant, font "de notre pays un espace de vulnérabilité potentiellement important et devant recueillir un intérêt particulier dans toute recherche de solutions pérennes".
Le Président de la République a réitéré les mêmes propos sur plusieurs médias internationaux lors de ce tout dernier séjour à Paris.
Sous son impulsion éclairée, notre diplomatie a su avec brio, porter ces exigences de liberté, de paix et de sécurité chères à notre peuple, propulsant ainsi notre pays parmi les maillons les plus influents de la région concernant ces questions sécuritaires.
Dès lors, nous devons investir tous les lieux où s’organisent les stratégies contre le terrorisme international et le crime organisé.

Par ailleurs, les sections en Europe félicitent le gouvernement de la 7ème République pour les résultats probants obtenus dans le cadre de la mise en œuvre du programme salvateur de la Renaissance, notamment sur les fronts de l’éducation, de la santé, de l’emploi, de la sécurité alimentaire, mais aussi des infrastructures, de la gouvernance, des institutions, de la diplomatie et de la sécurité, du développement économique et social.
Elles apportent leur soutien indéfectible au Président de la République S.E Issoufou Mahamadou et l’exhortent à poursuivre sans relâche l’œuvre de construction nationale entamée depuis bientôt quatre ans.

Fait à Bruxelles le 17 Janvier 2015

Les Sections en Europe:
Pour la Section de Belgique, Le Président Oumar MOUSSA
Pour la Section de France, Le Président Touré Moctar CHEKARAOU
Pour la Section d’Allemagne, Le Président MAMANE Lamine

Le: 22/01/15
Déclaration des partis de la Mouvance présidentielle Declaration du CEN du PNDS